6 pistes d’évasion

EvasionIl y a des moments où vous évader devient une réelle urgence. Un besoin irrépressible de prendre de large, de respirer sous peine de suffoquer. Une bouffée d’oxygène, une soupape de sécurité sans laquelle vous allez exploser. 

Ces sensations sont le signe qu’il faut agir vite et ne pas avoir de complexes à demander de l’aide. C’est votre santé qui est en jeu, il faut la préserver.

Dans le cas d’une extrême urgence, vous pouvez toujours claquer la porte et marcher encore et encore jusqu’à ce que vous ayez retrouvé vos esprits ou tout simplement vous réfugier chez une amie pour boire un café et papoter. Mais là, je sous entends que vous avez pu laisser vos enfants, entre de bonne mains, à votre conjoint, votre famille, des amis ou bien des voisins. Pas toujours facile, n’est ce pas ?

Pour éviter ces situations extrêmes, l’idéal serait de planifier ces moments d’évasion aussi souvent que nécessaire. Mais l’idéal étant souvent difficile à atteindre, choisissons le réalisme …  Avant d’arriver au point de rupture, la pression monte depuis déjà un moment. Elle s’accumule petit à petit jusqu’à devenir insupportable. Alors, dès que vous sentez que vous vous engagez sur la mauvaise pente, organisez-vous une virée pour faire le plein d’oxygène.

Au cinéma, faites travailler votre imaginaire

Je suis souvent allée au cinéma, seule. Le temps d’un bon film, mon cerveau était ailleurs, je m’évadais dans un monde imaginaire qui me permettait de me ressourcer et de souffler. De plus, c’était assez simple à mettre en œuvre. Il me suffisait de trouver une bonne âme pour garder mes loulous pendant tout juste trois heures. Ça passe si vite trois heures …

Prenez l’air

La nature est un bon moyen d’apaiser cette sensation d’étouffement. Courrez, marchez, posez-vous et lisez un bon roman ou un magazine. Vous pouvez aussi ne rien faire … Je vous assure que c’est possible. Avec de l’entraînement, vous y arriverez 😉
Si vous n’aimez pas les sorties en solitaire, vous pouvez convier une amie et pourquoi pas avoir une baby-sitter commune pour diviser les frais de garde !

Un peu de culture

Si vous pouvez vous permettre de vous absenter un peu plus longtemps, vous pouvez aussi vous rendre dans un musée. Vous concentrer sur des choses nouvelles, faire des découvertes vous permet de penser à autre chose, couper du quotidien. Vous vous sentez moins enfermée en ouvrant votre esprit à de nouvelles choses. De plus, un tel moment vous apporte une autre relation au temps qui semble devenir plus lent.

Régressez

Appelez maman, demandez lui de passer une nuit chez elle, redevenez une adolescente, régressez et laissez-vous faire … Rien de tel qu’un moment cocooning comme lorsque vous étiez enfant pour vous requinquer.

Entre copines

Partez un week-end ou en vacances entre copines. Adaptez vos activités à ce que vous aimez et ce qui vous fait envie. Thalasso pour le cocooning, randonnée pour les hyper-actives, accro-branche pour les sportives, musées pour les intellectuelles, shopping pour celles qui aiment la mode, bars et boîtes de nuit pour les fêtardes … Papotez de tout sauf du quotidien, refaites le monde jusqu’au milieu de la nuit, profitez de cette parenthèse tout simplement !

Squattez

Vos proches sont partis en vacances ? Vous avez besoin de vous isoler pour prendre du recul, demandez leur si vous pouvez vous incruster quelques jours ou quelques heures. Aussi, si vous pouvez passer le relai pour vos enfants et que vous souhaitez profiter d’une bonne nuit réparatrice, sautez sur l’occasion. Votre santé vous remerciera

Le top du top serait quand même de pouvoir passer une semaine de vacances reposantes, en amoureux pour se retrouver. Oups, ce que vous venez de lire n’est pas politiquement et socialement correct … Peu importe, n’oubliez surtout pas que vous n’êtes pas que mère, vous êtes avant tout vous-même, une femme.

Une réflexion au sujet de « 6 pistes d’évasion »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *