Le blues saisonnier, un facteur aggravant

Blues saisonnier

Le changement de saison n’est pas anodin pour notre organisme. Le passage de l’été à l’automne et celui de l’hiver au printemps sont les plus difficiles. Ce sont nos équilibres internes et externes qui sont chamboulés. Certaines personnes ressentent même une sorte de blues saisonnier. Manque d’énergie, fatigue, lumière moins vive, soleil plus discret, arrivée du froid contribuent à l’aggravation des symptômes de l’épuisement.

Le blues saisonnier

Particulièrement sensible au manque de lumière, dès la fin septembre, je sens mon corps glisser inlassablement vers l’hibernation. Tout commence lorsque que le soleil n’est pas encore levé à mon réveil et que la nuit est déjà tombée à 20h/20h30. Inutile de parler du parler du passage à  l’heure d’hiver qui m’est un réel supplice même si j’apprécie pouvoir dormir une heure de plus pour une nuitée !

Mon corps n’a plus d’énergie, comme s’il fonctionnait au ralenti. J’ai beau vouloir avancer, pas moyen. Comme si mon moteur était bridé à cette période de l’année … Je ne peux malheureusement rien y faire alors depuis plusieurs années, je suis quelques principes qui me font du bien et qui m’aident à mieux vivre cette période qui est un peu compliquée pour moi.

Prolongez l’été

En ce tout début d’automne, nous trouvons encore aisément des tomates, avocats, haricots, courgettes et aubergines, poivrons, salades, melons, prunes,  pêches, raisin, … De quoi donner à nos assiettes un petit goût d’été indien.

Gardez vos tenues d’été encore quelques semaines dans vos placards. J’aime continuer de porter mes débardeurs sous un petit pull fin. Quand il ne pleut pas, je porte mes sandales même s’il ne fait pas très chaud. Elles ne sont jamais rangées avant fin octobre.

Je vais d’ailleurs vous confier un petit secret qui va certainement vous faire bien rire. Lorsque j’étais gamine, en manque de soleil et de chaleur, en automne et en hiver, les jours de grands soleil, j’enfilais mon maillot de bain, étalais une grande serviette sur le sol de ma chambre et profitais du soleil chauffant à travers la vitre comme si j’étais sur la plage. Un pur bonheur 😉

Faites le plein de vitamines

Je ne vous ferai pas le coup du « 5 fruits et légumes par jour ». Cependant, il faut admettre que manger des fruits et légumes frais et de saison chaque jour aide à faire le plein de vitamines et garder la forme. Vous en trouverez une liste ici.

Pensez à la vitamine D. Près de 7 français sur 10 sont en carence en hiver. Les symptômes : fatigue, douleurs ostéo-articulaires et moindre résistance générale provoquant de multiples infections hivernales. Tiens tiens, ça ne vous rappelle pas quelque chose ? La solution : s’exposer au soleil chaque jour, manger du poisson gras régulièrement, des œufs ou des champignons de Paris par exemple. Votre médecin pourra vous prescrire une ampoule de vitamine à prendre chaque trimestre. Quant au soleil, s’il manque à l’appel, vous pouvez toujours opter pour une lampe de luminothérapie. Très efficace.

N’oubliez pas le magnésium. En effet, sous l’effet du stress (particulièrement présent à la rentrée) nos réserves diminuent. Alors, mangez des fruits et légumes secs mais aussi du chocolat noir ! Une excellente raison pour avoir bonne conscience de votre  gourmandise 😉

Bougez

L’automne, la pluie et le vent sont le cocktail idéal pour nous ôter toute envie de sortir. Et pourtant, prendre l’air est essentiel. Rien de tel pour s’aérer l’esprit et retrouver de l’énergie.

Dès que le soleil pointe le bout de son nez, sortez.
Il fait trop froid ? Couvrez-vous !
Il pleut ? Enfilez votre ciré, coupe vent ou K-way, ouvrez votre parapluie, mettez votre capuche et chaussez les bottes de pluie. Croyez-moi, les bienfaits d’un bon bol d’air seront bien supérieurs aux désagréments d’une coupe raplapla ou ébouriffée.
Chaque jour, sortez.

Aussi, n’oubliez pas de bouger. J’entends par là avoir une activité physique. Ce peut être simplement aller marcher une heure à un bon rythme. Je vous l’accorde, le plus difficile est de se motiver mais une fois partie, vous ne le regretterez pas. Pendant et après l’activité, vous libérerez des endorphines qui sont un anti-stress naturel permettant de lutter contre les angoisses, l’anxiété et la dépression – Testé et approuvé par mes soins ! Aussi, l’activité physique permet de retrouver cette énergie qui nous fait défaut à l’automne. Quant aux microbes, elle nous aide à les combattre ! C’est tout bénef’ …

Je me souviens de ces dimanches passés en famille chez nos grands-parents. Après un bon déjeuner, nous faisions une longue marche digestive dans le village avec les oncles, tantes et cousins. Rentrés vers 17h, nous mangions une tranche de brioche trempée dans un chocolat chaud pendant que la nuit tombait. Je me souviens de cette fabuleuse sensation de bien-être ressentie en fin de journée.

Aérez

Se bouger et aérer son esprit, c’est bien. Renouveler aussi l’air de son intérieur, c’est mieux.

Parce qu’il fait plus froid et plus humide, vous avez peut-être tendance à vivre dans une atmosphère plus confinée. Or, l’air a besoin d’être renouvelé. Aérez chaque pièce le matin, au moins 10 minutes. Faites de même le soir avant le coucher. Pour commencer, vous serez moins malade. Ensuite, votre intérieur sentira meilleur et sera moins pollué. Et pour finir, vous ferez ainsi entrer le soleil dans votre maison, idéal pour la bonne humeur !

Idem pour le bureau … Rien de pire que ces open space dont les fenêtres ne sont jamais ouvertes, qui sentent le renfermé et la poussière et où les virus circulent pendant 6 mois d’un salarié à un autre.

Cocoonez

L’hiver, j’adore cocooner.

Quand nous arrivons à coucher les enfants suffisamment tôt, je prends grand plaisir à me mettre au lit juste après le dîner pour bouquiner et m’endormir paisiblement pour une bonne nuit de sommeil.

Le dimanche, en fin d’après midi, nous aimons nous lover tous les 4 dans le canapé et regarder un dessin animé pour clore le week-end.

Ce que je préfère par dessus tout, c’est réussir à combiner ces deux moments et que je me glisse avec mon pyjama tout propre dans des draps fraichement installés qui sentent bon la lessive 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.