Ces petits riens qui changent tout

Pince linge

Imaginez-vous à la maison, dans une salle d’attente, en voiture ou encore à la caisse d’un supermarché. Vous êtes accompagnée de votre ou vos enfant(s). Vous avez usé de toutes les stratégies pour les occuper. Vous ne savez plus quoi faire pour les occuper. Leurs jouets ne les intéressent plus. Les activités dessin, pâte à modeler et peinture ont déjà été utilisées. Impossible de sortir, il tombe des cordes. Mais comment les occuper ?!

Nous avons trop souvent tendance à rechercher des idées complexes. Parfois, un simple objet détourné peut nous sauver la mise et ravir nos bambins.

Je vous propose d’évoquer ces petits riens qui passionnent mes bonhommes.

Les pinces à linge

Pendant longtemps, j’interdisais à mes enfants de jouer avec les pinces à linge. Puis, je me suis dit « à quoi bon, ça ne risque rien », autant pour eux que pour les pinces à linge. Je les leur ai laissées et là, miracle. Le calme plat pendant près d’une heure. Il s’amusaient à les placer sur l’étendoir à linge, à les accrocher à leurs vêtements, à leurs doigts. Ils les rangeaient dans un sac et les déballaient à nouveau. Ils adorent !

Les cartons

Quelque soit leur taille, il y a toujours de l’amusement à y trouver. Un petit carton servira à y nicher quelques trésors, un moyen à y glisser des Duplos ou des Playmobil, un grand à s’y cacher ou à transformer en wagon. Aussi, ils sont des supports formidables pour le dessin. Un grand espace où il est possible de dessiner ce qui leur passe par la tête avec un petit air d’interdit puisque d’habitude, ils n’ont l’autorisation de dessiner que sur des feuilles …

Ciseaux et scotch

J’étais très réticente à laisser une paire de ciseaux dans les mains de mon petit deux ans. J’avais peur qu’il se coupe un doigt. Jusqu’au jour où il s’est servi tout seul, a pris une feuille et s’est mis à découper profitant d’un moment d’inattention de sa chère mère !  Il s’est plutôt bien débrouillé, il a encore cinq doigts à chaque main alors dès qu’il le demande, je sors les ciseaux, je l’installe près de moi et il découpe des minis morceaux de papier tels des confettis.
Mon grand, de son côté, adore le scotch. Il a commencé à en demander pour réparer ses feuilles arrachées. Puis, comme son frère, il a profité d’un moment d’inattention de sa mère (Quelle mauvaise mère celle là !) pour scotcher à tout va. C’était l’extase. Nous avons donc acheté du scotch à pas cher et il profite de cette nouvelle activité de création.

Minis carnets

C’est LE truc qui me sauve la vie dès que je ne suis pas à la maison. Je leur ai acheté chacun un mini carnet à spirale (moins d’un euro pièce) que je garde toujours dans mon sac à main. Ils sont accompagnés de minis crayons de couleur. Dès que je vois qu’ils s’impatientent et qu’ils ne tiennent plus en place, par exemple, dans une salle d’attente, à la caisse ou dans un embouteillage, je sors cette arme secrète et le tour est joué.

Stylo 4 couleurs

Ces fameux stylos chers à nos souvenirs d’enfants sont de nouveau à la mode. Ça tombe bien parce qu’ils ont un pouvoir de canalisation d’énergie formidable. Mes enfants ont des étoiles plein les yeux dès qu’ils en voient un. Ils courent chercher une feuille de papier et se précipitent pour faire des traits des quatre couleurs d’origine ou nouvelles. Le must ? C’est quand ils arrivent à chaparder le bloc notes 😉 Et clic, clac, clic …

Ustensiles de cuisines

Bien sûr, ils ont les leurs mais ils sont nettement moins amusants que ceux qui se trouvent dans le placard de la cuisine, évidemment. De temps à autre, je me retrouve à chercher ma louche ou ma cuillère en bois sous le meuble télé, le canapé ou dans les coffres à jouets. Rien à faire, nous avions beau dire non, ils y revenaient toujours. Et plus nous disions non, plus ils y revenaient. Nous avons donc choisi d’enlever de leur portée tous les ustensiles dangereux. Ainsi, ils vont se servir quand ils jouent à la dinette et ils s’éclatent.

Dites nous à votre tour quels sont ces objets détournés qui font le bonheur de vos enfants !

4 réflexions au sujet de « Ces petits riens qui changent tout »

  1. cascina56

    Effectivement, les pinces à linge, les ciseaux/scotch et ustensiles de cuisine, ils adorent. Par contre, le petit carnet et le crayon 4 couleurs, je pense que je vais tester…
    Autre chose qui amuse mes bambins : le plastique-bulles -celui qu’on reçoit dorénavant dans les colis avec les grosses poches d’air, pas celui d’avant avec les mini-bulles-. Quand je reçois un colis, je le mets de côté et le ressors au bon moment pour qu’ils se défoulent sur la terrasse ; ils s’amusent à percer les bulles en sautant dessus, rigolade garantie…

    Répondre
  2. Ln.

    Et en plus, le découpage, c’est très bon pour développer la motricité fine avant le passage à l’écriture dixit les professeurs des écoles de tous âges ! 😉

    Répondre
  3. jess

    Ici y a bien entendu les pinces à linges , les petits cahiers de coloriage ou dessin quand on sort. Mais aussi les gommettes de toutes les couleurs et formes, les mini lampe de poché pour jouer dans le noir ( pas dans le salon nooooon ) , le Scotch ou la colle .Les activités manuelles que j acheté et je stocke lors des soldes. Déchirer le journal est aussi courant. Faire des bulles est aussi un bon moment qui en plus fait qu’ils sont tout propres après mdr. Faire des cabanes et des parcours avec les coussins et couvertures commence à les passionner. Et taper avec une cuillère en bois sur des boîtes en fer pendant que maman prend un doliprane ! Et sûrement des milliers d autre qu’on oublie …..

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *