Hyper sollicitation

sollicitation

Stoppppppp ! LE mot que vous avez envie de crier, très fort. Que ce tourbillon, ce bouillonnement, cette effervescence environnants cessent, enfin …

Que celles qui n’ont jamais connu ces périodes (années ?!) où il est impossible de manger, se doucher, dormir ou même aller aux toilettes sans entendre « mamannnnnnn », devoir intervenir pour une dispute, consoler les larmes ou apaiser les pleurs lèvent le doigt !

Que celles dont leur homme les appelle sans cesse pour savoir quel jour est ce fameux rendez-vous pour numéro deux alors que vous le lui avez déjà rappelé cinq fois en deux jours se manifestent !

Votre rêve ? Baisser la garde !

Vous connaissez certainement cette sensation de ne jamais pouvoir souffler, vous poser sans penser à quoi que ce soit et sans être interrompue. C’est cette fameuse impression que tous se liguent contre vous afin que vous n’ayez jamais de vrai repos, que vous ne puissiez baisser votre garde et que vous soyez à tout moment sur le qui vive.

« Maman, chérie, biiiiip ». Oui, « bip » ou plus précisément un sifflement bien connu de toutes et tous. A chacun de ses retentissements, toutes les personnes dans la pièce consultent leur smartphone ou leur tablette. Il annonce un nouveau message, une notification que vous ne pouvez vous empêcher de consulter immédiatement au risque de … de quoi d’ailleurs ? Puis, une chose en amenant une autre, vous voilà à naviguer sur la toile au gré des liens qui s’offrent à votre curiosité pendant de longues minutes (heures ?).

Une impression d’évasion qui n’est qu’illusion.

Qu’il est facile de tomber dans la spirale du web, de prendre cette habitude de surfer sur des sites sans intérêt particulier. Ils ne font que vous apporter une évasion illusoire … Et que dire de ces multiples mails, ces newsletters que vous recevez chaque jour et que vous ne lisez plus ? Ils participent à nourrir cette sursollicitation qui envahit inlassablement votre vie. Mais … Sait-on jamais, si vous passiez à côté de quelque chose d’intéressant !

Quant à la télévision, parlons-en … L’ultime duperie. Vous pensez vous évader ? C’est tout le contraire !
Elle vous incite à être attentive à plusieurs choses à la fois puisque, soyons honnête, vous faites TOUJOURS autre chose en même temps pour ne pas perdre une seconde dans votre journée déjà bien remplie.

Notre cerveau est monotâche

Rappelons que notre cerveau est monotâche malgré nos croyances. Je vous vois venir … Je parle du cerveau des Hommes donc le vôtre y compris ! Le sursolliciter sans cesse qui plus est en adoptant un fonctionnement multi-tâches ne fait qu’accroître votre épuisement.

Attendez, le chat veut rentrer, il tourne en rond, il miaule, sa gamelle est vide, il faut lui remettre des croquettes. S’il s’y met lui aussi …

 

 

2 réflexions au sujet de « Hyper sollicitation »

  1. laetitia R

    c’est tout à fait ça chez moi. l’impression de toujours être en mouvement, d’avoir le cerveau plein. l’envie de laisser ma famille se débrouiller contre le « besoin » de tout gérer. à force, je n’ai plus de temps pour moi, mes filles sont exigeantes. il va falloir mettre une limite.

    Répondre
  2. Ping : 3 astuces pour réduire l'hyper sollicitation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.