Incomprehension

Incompréhension

Incomprehension

Elle avance depuis des années dans une vie mouvementée. Elle a foncé, tête baissée sans se rendre compte de l’intensité et de  l’enchainement des épreuves à surmonter. Aujourd’hui, son corps dit stop, elle est dans l’incompréhension la plus totale. Pourquoi maintenant alors qu’elle a vécu des choses bien plus difficiles il y a quelques années ? Pourquoi maintenant alors qu’elle a toujours tenu le cap ? Si d’un point de vue extérieur, la réponse est limpide, elle l’est beaucoup moins lorsque nous avons la tête dans le guidon …

Je suis maman de 4 enfants de 11, 9, 3 ans et 1 an 1/2.

Ce n’est pas la grande forme

Le docteur m’a diagnostiqué un épuisement maternel avec troubles anxiodépressifs. Je n’ai plus la force ni l’envie de rien. Surtout, je ne comprends pas pourquoi ça m’arrive maintenant alors que j’ai tout pour être heureuse : des enfants en bonne santé et grâce a mon boulot, je ne les « supporte » pas trop, mais juste ce qu’il faut pour pouvoir en profiter (mais malheureusement je n’y arrive pas) , mon homme est plus souvent présent qu’avant, donc gère plus les tâches ménagères et les enfants …

J’ai déjà connu des moments beaucoup plus durs que ça, notamment quand je me suis retrouvée seule avec mes 2 premiers et qu’il fallait gérer tout, en plus des crises de leur père et du caractère difficile du 2eme qui n’avait qu’1 an 1/2 à l’époque. Pourtant, je m’en suis sortie les doigts dans le nez ! Sûrement grâce à mon homme que j’ai d’ailleurs rencontré dans cette période transitoire de ma vie et qui a su me redonner confiance en moi.

Je ne comprends pas …

D’où mon incompréhension la plus totale ! J’ai vraiment du mal à accepter la situation, et en même temps je n’ai aucun courage de me relever pour l’instant …

Si je fais le bilan depuis que j’ai connu mon homme, nous avons passé des moments formidables à 4 mais aussi à 2 quand les grands allaient en vacances chez leur père. Puis, au bout de 2 ans de pur bonheur, mon gynéco-endocrinologue a détecté un problème d’hypo-thyroïde, d’où ma prise de poids (25kg en 2 ans) et ma fatigue jusque là inexpliquées. J’ai un traitement à vie et ça va mieux même s’il m’arrive encore d’avoir des troubles de l’humeur incontrôlables.

Bref, nous décidons de mettre en route bb3 (bb1 pour lui). Après une fausse couche rapide qui m’a fortement déçue, je retombe enceinte deux mois après. Cette fois-ci est la bonne. Une petite princesse arrive dans la joie et la bonne humeur. Puisque c’est mon 3eme enfant, mon congé maternité est plus long. Comme je suis une hyper active, je pète vite un câble, mais heureusement, le jour de la reprise revient vite et nous retrouvons un équilibre serein (reprise à mi temps pour pouvoir profiter de mes enfants également quand-même).

Nous changeons de maison car l’envie d’un dernier enfant se fait vite ressentir. Et là les ennuis commencent mais restent surmontables. Nous avons eu du mal à vendre notre maison, donc pris à la gorge par le crédit relais, nous la vendons à perte juste à temps! En attendant, notre voiture 7 places (indispensable pour l’arrivée d’un 4ème enfant) tombe en panne dans le Sud de la Française pendant nos vacances alors que je suis enceinte de 5 mois. A ce jour, elle n’est toujours pas réparée malgré un recours en justice. Après s’être débrouillés entre l’utilisation de 2 voitures pour sortir en famille, le don d’une voiture 7 places de plus de 400 000kms qui aura tenu malgré tout six mois, nous avons décidé d’en racheter une presque neuve pour résoudre au moins ce souci. Puis, à peine emménagés dans notre nouvelle maison, nous apprenons que notre boulot veut déménager à plus de 2h se route de chez nous.

Le destin s’abat sur nous !

Mais, comme à notre habitude, nous ne nous ne démoralisons pas et décidons de rebondir en prenant une décision radicale : changer de vie !

Mon homme trouve vite un nouveau boulot en Vendée (nous travaillions en région parisienne auparavant) juste à côté de sa famille en plus! Un retour aux origines que nous voyons d’un très bon œil pour les enfants comme pour nous, pour une transition en douceur…

Remise en vente de la nouvelle maison, redéménagement, et moi qui ai dû démissionner pour le suivre. On était heureux de réussir à vendre la maison rapidement cette fois-ci, donc on s’engage dans une location le lendemain de la date prévue de signature de la vente chez le notaire. Mais c’était sans compter sur une arnaque de courtier ! On ne pensait même pas que cela existait ! Retour à la case zéro, et en plus avec une double mensualité sur le dos … A ce jour, nous n’avons toujours pas vendu la maison, mais nous résistons financièrement (pour combien de temps, Dieu seul le sait!).

Vu mon incapacité à rester chez moi à « ne rien faire », je n’ai pas mis longtemps à me trouver une activité, même deux !

Tout d’abord, j’avais envie de partager ma passion pour le portage physiologique d’enfants (en écharpe et porte-bébé physio). J’ai donc passé une formation de monitrice et j’ai ouvert ma petite entreprise. Sachant que je ne pourrais pas gagner ma vie grâce à cette passion, j’ai décidé de chercher un emploi. J’ai réussi à décrocher un poste d’assistante transport (métier passionnant que je ne connaissais pas du tout) ,à temps plein, 38h par semaine ! Ne trouvant pas de temps partiel, je me suis » contenté  » de ça, et puis avec deux mensualités à payer, je me voyais mal faire la difficile !

Un rythme de vie soutenu

Après quelques mois et mon CDI confirmé, j’ai essayé de négocier un temps partiel voyant que mes tâches ne m’occupaient pas à 100℅ mais il a été refusé pour l’instant car le service est en pleine réorganisation et qu’ils ont besoin de mes compétences à temps complet pour décharger d’autres personnes. Le souci de se donner à fond dans ce qu’on entreprend c’est de devenir indispensable! Personne ne l’est pourtant, on le sait bien…

Je ne sais pas si c’est le contre coup du refus, le fait que je ne sois toujours pas occupée toute la journée dans ce job, ou encore la fatigue d’avoir repris le boulot à temps plus que complet, en sachant que j’étais à temps partiel depuis 7ans avec moins d’enfants, mais j’ai attrapé une seconde grippe en trois mois dont je n’arrive pas à me remettre physiquement…

C’est en allant revoir mon médecin pour demander des vitamines afin d’aider mon corps à se rebooster que le verdict est tombé. Il lui a fallu seulement deux questions pour que je craque en fondant en larmes!

Je m’interdisais tellement de faiblir, que ça m’est tombé dessus sans que je m’y attende. Et ça fait mal! Je me sens dans un état de fatigue et de faiblesse non maîtrisable !

Le corps lâche

Mon homme, toujours aussi compréhensif, a déjà établi un plan d’actions pour me soulager des enfants en rentrant plus tôt le soir, et me pousse pour que je trouve une activité rien qu’à moi deux soirs par semaine, mais je n’en ai ni l’envie et ni la force pour l’instant… Il veut que je parte pendant 3-4 jours toute seule voir des amis ou la famille, mais je n’ai pas envie de raconter mes problèmes à tout le monde.

Je ne sais vraiment pas quoi faire, par où commencer, je me retrouve seule à la maison, situation que je déteste, sans savoir comment m’occuper de moi. Je n’ai jamais su faire ça !

8 réflexions au sujet de « Incompréhension »

  1. l0uanne

    Comme je te comprend ! Moi je suis à la maison depuis plusieurs avec ma fille de 20 mois qui est très active, dans une maison mal foutue, et sans jardin, H24 et j’en peux plus. Je rêve d’avoir du temps pour moi mais son père n’est fan que je la laisse à garder pour rester tranquille

    Répondre
    1. Aittouares

      Moi aussi je suis seule avec ma fille de 6 mois sans relais ( famille trop loin et partenaire très pris par ses obligations professionnelles)
      Il existe des aides pour faire garder les petits: l’association Familysphere.
      Je les ai contactés pour qu’il me garde bientôt quelques heures ma fille par semaine pour que je m’occupe de moi.
      C’est une association qui travaille avec la CAF donc vous pouvez avoir des prix intéressants en fonction du quotient familial.
      Je pense que dans notre situation il ne faut pas hésiter à demander de l’aide et à déléguer!
      La PMI de votre ville est là pour ça!
      Moi j’ai mis en place grâces à quelques organisations et des structures d’aide une vie qui devient vivable et là je commence à sortir du trou!
      Bon courage à vous toutes!

      Répondre
      1. sylvie

        Familysphere est une entreprise privée qui facture ses prestations assez cher même si vous avez la réduction d’impôt. Et le salarié ne touche comme salaire que le tiers de ce qui est facturé au client. Car c’est bien de relation commerciale dont il est question et pas d’une association d’aide à une famille en difficulté. Il n’y a pas d’assistante sociale chez eux. Il faut faire attention à ce que vous écrivez.

        Répondre
  2. Laure

    Courage pour toi.tu sais je vois que tu aimes ta famille et il ne faut pas trop oublier prends du temps pour toi.aimes toi tel que tu es.et petit à petit tu ira mieux plein de bonnes choses pour toi et tes proches

    Répondre
  3. Valen

    Salut!!! Oh là là!! Je me vois tellement dans ses lignes!! Pas dans les déboires administratifs qui pleuvent mais dans ce mal-être!!! Mais, avant tout, je dois dire qu’il n’y a pas grand monde qui surmonte toutes ces difficultés qui ne sont pas des sensations sinon de vraies difficultés dures à vivre, chères et qui font douter n’importe qui!!!!Il faut de l’énergie et sans cela, pas facile. Je crois que tu as besoin de te ressourcer. Pas de voyage, pour l’instant mais un truc en famille, cad mari et enfants. Tout simple. Tout beau. Sans parler de problèmes. Que des trucs sympas et simples. We au soleil, pique-nique, jeux en famille. Sourires. pas d’organisation. Pas d’obligations. Que du futile et simple. Gaiété. Petit à petit. Surtout ne pas s’obliger à aller mieux. Sinon se permettre de ne pas être au top!!!! Se poser devant le miroir et se poser les bonnes questions pour commencer à aller mieux. Toujours petit à petit. Se poser les bonnes questions. Qu’est-ce qu’on veut??? Là tout de suite et surtout, surtout, faire UN seul truc à la fois!!! Ce n’est pas facile. Je crois que c’est le plus dur!!! Je suis dans la même situation et j’essaye de le faire. Mais c’est pas facile!! Bises à toi et toutes!!!! <3

    Répondre
  4. Nina

    Bonsoir à tous .
    Sa fait à peu près plus d 1ans 1/2 que je me retrouve seul avec mes deux filles (3ans et 5ans) .
    Je suis partie a plus de 850km pour protéger les enfants .
    Je le retrouve sans famille , et je suis épuisée.
    Je ne sais plus comment faire .
    Je sais que je vais paraitre cruelle mais mon rêve et de passer 24h seul poir pouvoir dormir , prendre un peu de tps pour moi .
    Si quelqu’un est passer par la et qui puisse m aider à trouver une solution ….je suis preneuse.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *