J’ai besoin d’aide

Ce billet a pour objectif de vous relayer l’appel au secours de Audrey.

Voici ce qu’elle dit …

Bonjour,

Je suis maman de deux garçons de 5 ans et de 2 ans et deux mois. Le dernier ne fait toujours pas ses nuits. Il me réveille toutes les nuits, je me sens fatiguée.

Depuis la reprise de l’école, j’ai un sentiment de tristesse, je n’arrive pas à avancer dans l’entretien de ma maison, j’ai des moments de doutes, et des craintes de faire l’irréparable. Les garçons se disputent souvent , hurlent , je ne supporte plus rien. Je me sens seule, même si j’ai le soutien de mon mari mais j’ai l’impression de tout porter sur mes épaules …

En plus nous sommes en train de liquider l’ entreprise artisanale de mon mari avec tous les inconvénients . Le bon dans tout ça, c’est l’entretien d’embauche du 26 septembre qui nous permettrait de tourner la page des années d’artisanat et de galères.

Quand je m’énerve, quand je suis a bout de force, je leur crie dessus et je m’en veux. Je me sens au fond du gouffre, et je voudrais savoir s’il y a une solution ou un traitement a suivre.

Aussi, est ce que des parents ont des solutions pour que mon petit fasse ses nuits ?

Merci beaucoup

Je vous laisse la parole pour apporter votre soutien et vos conseils à Aurore.

9 réflexions au sujet de « J’ai besoin d’aide »

  1. mamlucile

    Bonjour Audrey,

    Il n’y a malheureusement pas de solution miracle :/

    Je pense qu’il serait bon que tu ailles consulter ton médecin traitant et que tu lui dises les choses comme tu les as écrites dans ton message. Sans tabou, en ne cachant rien.

    Je crois aussi qu’un suivi psy t’aiderait beaucoup. Quant aux médicaments, seul un médecin pourrait dire si c’est nécessaire.

    Tu dis que ton fils ne fait pas ses nuits. Il se réveille beaucoup ? Et pour quelles raisons ?

    Répondre
  2. laetitia

    je n’ai pas de solution non plus. ma fille cadette a fait des nuits complétes à 2 ans et demi. et encore …. peuplée de cauchemars, de micro-réveil. ce qui me réveille moi aussi.
    la raison de ses réveils étaient un problème de végétation et d’amygdales, réglé par une opération.

    que fais-tu quand ton enfant se réveille ? est-ce qu’il a besoin que tu sois prés de lui, ou arrive t’il à se rendormir ?

    quand au ménage, rangement et autre, je me contente de ce que je peux faire. je n’arrive pas à repasser aujourd’hui ? tant pis, je ferai demain. c’est de la procrastination, mais ça m’évite de trop culpabiliser.

    je crie aussi beaucoup sur mes filles qui se chamaillent (un peu plus grande que les tiens, mais même différence d’âge). quand je sens que je vais exploser, je sors de la pièce. ou alors, je mets de la musique à fond (suis dans une maison non mitoyenne).

    ou alors, je me lance dans un gribouillage (ce que je recommande à mes filles aussi quand elles sont énervées). ou je saute à la corde.

    en plus, je pense que tes enfants ressentent les inquiétudes à cause du travail de ton mari. ça ira peut-être mieux après.

    Répondre
  3. lescoute

    Pour répondre aux fils mon fils peut me reveiller 1 a2 fois par nuits compte tenu de ma fatigue je m’endors avec lui.toute les nuits a 4h07 il me réclame et un bibi qu’il boit ou pas

    Répondre
    1. mamlucile

      Je dois avouer que vu ce que tu nous dis, j’ai aussi pensé à la dépression mais bon, je ne suis pas médecin 🙂 Je dis ça juste à cause de mon vécu personnel …

      C’est bien que ton mari ait compris ta détresse. Ca a du te faire du bien.

      Pour ton fils, il mange suffisamment le soir ? sinon, le fait de s’endormir avec toi peut faire qu’il te réclame quand il se réveille la nuit … Mais je suppose qu’on te l’a déjà dit.
      (J’ai eu le même problème avec mon fils de 4 ans)

      Répondre
      1. lescoute

        Mon fils boit un bibi au moment du coucher en même temps que l’histoire du soir avec son frère et s’endors (la il dort seul) jusqu’au moment il me réclame avec son bibi

        Répondre
  4. maud

    Audrey
    Ma deuxième petite fille n’a fait ses nuits qu’à deux ans et demi . ( réveils nombreux et difficultés à se rendormir entre chaque réveil )
    J’ai traversé l’enfer et c’est un faible mot .
    Mon mari et moi étions épuisés , je pleurais beaucoup , tout était devenu difficile pour moi . Aller au travail était un calvaire , je n’en pouvais plus . Je ravalais mes larmes sans arrêt . Je me sentais coupable, mauvaise mère … Et je fuyais tout le monde . Je me sentais horriblement seule .
    Nous avons tout essayé : osthéo, homéopathe…. Tout le monde me disait de la laisser pleurer, que ce n’était pas normal … ( d’où le renforcement du sentiment d’être une mauvaise mère.)

    Quand ma fille a eu un an et demi, après avoir tout essayé et me sentant tomber dans un gouffre sans fond , je suis allée voir une psychologue . Qui m’a déculpabilisée, qui a essayé de trouver d’où venaient mes angoisses . Une année plus tard, elle m’a donné les coordonnées d’un autre psychologue pour que j’aille avec ma fille .
    Il lui a parlé en tête à tête , puis m’a conseillé de la faire dormir avec sa grande sœur dans un lit sans barreaux .
    Le soir même , nous avons déplacé son lit dans la chambre de sa sœur et enlevé les barreaux et chose incroyable depuis ce jour là, elle ne s’est plus réveillée une seule fois.
    Ca a duré 2 ans et demi .
    Je comprends votre épuisement et votre sentiment de mal être .

    Commencez peut-être par consulter un psychologue, psychothérapeute . Pour ma part, c’est ce qui m’a sauvée . Un regard bienveillant sur ma situation, un endroit pour parler sans être jugée.
    Essayez peut-être de placer le lit avec son grand frère si c’est un problème d’angoisses nocturnes – ce qui était donc le cas pour ma fille.
    Faites aussi un bilan orl ( ma grande fille avait des nuits agitées vers ses 1 an et demi . Elle faisait des apnées du sommeil à cause des végétations , accompagnés de gros ronflements . Ce qui la réveillait de nombreuses fois toutes les nuits .Elle a retrouvé des nuits sereines après l’opération )

    Courage , courage .Il ya forcément une solution mais il faut trouver laquelle .

    Répondre
  5. Ezrine

    Pour les nuits, il n’y a pas de recette miracle… Malheureusement !
    Il est fréquent que les nuits complètes n’arrivent pas avant les trois ans de l’enfant, rien d’anormal là-dedans mais on le sait peu ! La voix populaire nous claironne qu’ils devraient faire leurs nuits à 3 mois, c’est une idée fausse…
    Je prétends que ma fille de (presque) 2 ans et demi dort la nuit. Dans les faits elle se réveille encore au moins une fois. Mon soucis est que j’ai l’impression d’avoir besoin de plus de sommeil qu’elle !
    Essayez de ne pas employer la méthode de conditionnement à l’endormissement… D’abord parce que nos enfants ne sont pas des animaux que l’on dresse, ensuite parce que les accompagner aujourd’hui (et pour si peu de temps en fait !) dans le sommeil les aidera toute leur vie 🙂
    Avez-vous la possibilité de voir d’autres parents ? Y’a-t’il des associations de soutien à la parentalité près de chez vous ?
    Courage !

    Répondre
  6. Isabelle

    On dit que les enfants sont des éponges et je crois que c’est vrai, ils ressentent nos tensions et inquiétudes, notamment professionnelles et sont tendus aussi.
    Pour le petit qui ne dort pas, un bilan chez le médecin pour commencer.
    Il existe des « consultations du sommeil » pour enfants dans certains hôpitaux. Je n’ai jamais testé mais on m’en a parlé en bien (Lyon).
    Est-ce qu’il se réveille aussi quand il dort chez quelqu’un d’autre ?
    Pour le repassage, il suffit de moins charger le lave linge, d’étendre avec soin dès que le cycle est terminé (ou mieux d’avoir l’option repassage facile sur la machine) et de bien choisir ses vêtements à l’achat. Je ne repasse plus depuis plus de 10 ans, sauf pour les grandes occasions (mariages, baptêmes…)
    Pour avoir 45 mn de calme : la télé ! j’étais contre mais quand on n’en peux plus… (avec modération bien sûr)
    Si vous en avez la possibilité, faites garder vos enfants 2 ou 3 jours de temps en temps et partez avec votre mari (ou restez chez vous à dormir ou voir des amis)
    Ici, on a essayé : la boite à musique qui se déclenche toute seule (prévoir le stock de piles rechargeables), la veilleuse, l’histoire qui leur plait et qu’on lit tous les soirs (et comme on la connaît par cœur, on peut la lire la nuit pour les rendormir sans éclairer ), les tours de salle à manger en poussette, les prendre dans notre lit (alors qu’on s’était juré de ne pas le faire, résultat, personne n’a dormi), les laisser pleurer (on ne savait plus quoi faire, ça ne marche pas non plus)
    Mon grand a dormi à 2 ans et demi mais à 10 ans et demi, il se réveille encore dès qu’il a un souci à l’école. Mon petit a dormi à presque 9 ans (réveil quasiment toutes les nuits jusqu’à 7 ans, puis 2 ou 3 fois par semaine)
    Bon courage

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.