Livre coup de coeur #2

Comment ne pas être une mère parfaite ?
Libby Purves

 

Comment ne pas être une mère parfaite

 

… Ou l’art de se débrouiller pour avoir la paix.
« Ce livre explique comment les vraies mères, qui sont loin d’être infaillibles, bouclent réellement leurs journées » mais aussi « comment gagner du temps en restant de bonne humeur et sans se sentir coupable »

Le titre de ce livre m’a de suite attiré. Je le sais depuis peu, comme la femme et l’homme parfaits, la mère parfaite n’existe pas. Nous avons tous nos faiblesses et nos vices. Le plus difficile étant de les assumer.
Dans sa préface Libby Purves l’explique très bien « Je voulais lire noir sur blanc qu’en matière de maternité la perfection est illusoire, que tout ne peut pas être programmé et que , pour vivre avec un bébé, il faut simplement l’aimer et faire preuve de bon sens, d’humour et d’un maximum de ruse »

Alors, quand j’ai vu que ce livre prônait l’état de mère imparfaite, je n’ai pas hésité une seule seconde à le dévorer ! En trois soirée, je l’avais terminé.

Je n’ai pas été déçue.

Dès les premières pages, Libby Purves nous plonge dans l’état d’esprit de son livre.
« Vous pouvez avoir l’illusion – ô combien dangereuse – qu’il est possible d’être une mère aimante qui, de surcroît, travaille, tout en restant chic et digne de paraître dans Gala. C’est tout aussi faux que de croire qu’une femme active peut se transformer en fée du logis qui allaite en toute sérénité simplement parce qu’elle a accouché. »
Voilà, c’est dit. L’image que nous avons de la mère idéale est souvent bien illusoire. Etre une mère imparfaite et l’assumer est certainement le meilleur moyen d’être une mère heureuse.« Je pense que la plus égoïste et la moins « parfaite » des deux mères (qui sans doute profite de l’heure du bain pour se vernir ses ongles de pieds pendant que son gamin patauge gaiement dans la baignoire) est la plus heureuse. Quant aux enfants, je ne pense pas qu’ils y voyaient une grande différence. »

Elle nous parle de tout, sans tabou, sans aucune retenue, avec un réalisme déstabilisant,  nous livre les astuces qu’elle a récoltées auprès d’une cinquantaine de mamans, certaines pouvant nous sembler étranges mais qui fonctionnent sur certains enfants.

Aussi, il est bon pour nous, mères, souvent perdues dans toutes ces émotions que nous ressentons, de lire ces quelques mots « Devoir s’occuper d’un tout petit est une expérience extraordinaire – tour à tour éprouvante, stimulante, désespérante, épuisante et euphorisante ». C’est tellement ça … Ce mélange de sentiments si contradictoires.

Ce livre a été écrit il y a plus de 20 ans mais a été réédité il y a quelques temps pour le mettre quelques infos au goût du jour. Comme le dit l’auteur, ses conseils sont intemporels et universels mais les couffins ne sont plus utilisés depuis bien longtemps en faveur des maxi-cosy 😉
Ceci dit, quelques expressions et autres pratiques m’ont quelque peu surprise … C’est aussi peut être dû au fait que Libby Purves est anglaise.

Les thèmes abordés vont de la grossesse à l’enfant de trois ans en passant par la « deuxième fournée » comme elle l’écrit et les grandes occasions. Vous vous retrouverez forcément dans les situations proposées. Il faut savoir les prendre avec du recul et parfois un peu d’humour 😉

Pour conclure, Libby Purves a demandé aux cinquante mères qu’elle a interrogé s’il y avait quelque chose qu’elles auraient aimé savoir plus tôt ou qui leur avait été particulièrement utile.
Alors, pour conclure ce billet, je me prête moi à mon tour à cet exercice.

  • J’aurais aimé qu’on me dise que notre ainé de 2 ans que nous considérions comme « un grand » était en réalité encore un bébé.
  • … savoir qu’avoir un deuxième enfant est un tel chamboulement au quotidien.
  • … être prévenue à quel point il est épuisant de s’occuper 7j/7, 24h/24 de deux enfants en bas âge.
  • … savoir dès le départ qu’il ne sert à rien d’être une mère parfaite, qu’il est plus important d’être une mère heureuse …

… Et vous, qu’auriez vous aimé savoir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.