Où trouver de l’aide ?

téléphone

Vous êtes particulièrement nombreuses à me demander « Où puis-je trouver de l’aide ?« . Si plusieurs de mes billets répondent à cette question, il me semble utile de faire un petit récapitulatif pour vous aider à trouver une réponse claire et précise.

« Précise » n’est peut être pas le meilleur terme à employer. En effet, de nombreux professionnels de la santé peuvent vous aider. Encore faut-il qu’ils soient à l’écoute de leurs patients … C’est pourquoi, comme je l’explique dans mon billet « En parler, oui, mais à qui ?« , il ne faut pas hésiter à frapper aux portes jusqu’à ce que vous trouviez le bon interlocuteur qui, au delà de sa spécialité professionnelle, sera à votre écoute et humainement sensible au sujet de l’épuisement maternel et parental.

Quels sont ces professionnels de santé les plus susceptibles de vous aider ?

Pédiatre                 Sage-femme              Spécialistes

           Médecin traitant             Médecin généraliste

Urgences Médico Psychologiques          Psychologue

           Psychiatre                     Médecin du travail

« Allo parents bébé »                                     PMI

           Relais parents / enfants            Associations

Pôles mère / enfant

Gynécologues

A l’époque de cet article, je n’avais pas parlé des gynécologues. En effet, je ne voyais pas en quoi ils pouvaient nous aider. Mon point de vue a évolué depuis mon dernier rendez-vous. Je vous le racontais ici.

Je me souviens avoir frappé à 30 % de ces portes. C’est mon médecin traitant qui a fini par s’alarmer de mon état mais il était déjà bien trop tard. Le médecin du travail a aussi été d’une grande aide. Puis, la psychiatre m’a aidée à guérir.

Il ne faut pas s’arrêter aux aides médicales !

C’est une chose de faire diagnostiquer l’épuisement maternel. C’en est une autre de se faire aider pour en sortir. Or, les aides médicales ne serviront à rien si vous n’allégez pas votre quotidien.
Je vous parlais d’ailleurs de ceux qui peuvent vous aider au quotidien dans un de mes tous premiers billets.

Votre entourage est votre Saint Graal.

Votre famille est la plus à même de vous aider dans les tâches quotidiennes (ménage, repassage, petits plats mijotés, …). Quelques jours ou semaines peuvent suffire à retrouver un peu d’énergie.
Une amie peut être pleine de réconfort dans les moments de saturation.
Votre conjoint peut prendre le relais quelques heures pour que vous puissiez vous ressourcer.

Faites garder vos enfants.

N’hésitez pas à laisser vos enfants un peu plus longtemps à la crèche ou chez la nounou pour vous octroyer un moment de décompression.

Ces moyens de garde ne sont pas réservés aux enfants dont les mères travaillent. N’ayez aucun scrupule à faire garder vos enfants quelques heures par semaine pour votre bien-être (et pas pour faire le ménage …) ! Personnellement, c’est ce qui m’a sauvé la vie. Je crois que sans cette solution, je serais morte d’épuisement. Et ce n’est pas qu’une image !

Finalement, le plus difficile est peut-être de faire la démarche de demander de l’aide. Ne pas avoir peur des préjugés et oser franchir le pas.

Et vous, où avez vous trouvé de l’aide ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.