Petits bonheurs

Il y a quelque temps, je vous parlais de la « To do list plaisir ». Cette liste de choses que nous avons envie de faire pour nous faire du bien, nous faire plaisir et recharger les batteries de positif.

On dit que l’appétit vient en mangeant. Il en est de même pour le positivisme. Plus nous voyons le côté négatif des choses, plus nous le verrons.

L’automne est propice à la mélancolie, la tristesse, au moral en berne. Pour les quelques semaines à venir, je vous propose un petit exercice. Rappelez-vous, je vous en avais déjà parlé dans mon billet « verre à moitié plein ».

La méthode est simple. Chaque petit plaisir, chaque petit bonheur, chaque évènement positif aussi petit soit-il nous aide à nous rendre compte que la vie n’est finalement pas si triste … A bien y penser, elle même plutôt joyeuse. Encore faut-il s’en apercevoir !

Il faut parfois réapprendre à penser ainsi.

Munissez vous d’un petit carnet, d’une feuille, d’un calepin, d’un cahier, d’un crayon, d’un stylo, d’un feutre, … bref de quoi écrire.

wpid-2014-10-02-11.00.32.jpg.jpeg

En grande adepte des stylos 4 couleurs, leur retour en force me ravie !

Chaque jour, notez un, deux, trois ou plus de ces petits bonheurs, plaisirs, moments que vous avez particulièrement appréciés dans la journée.

A force d’être à l’écoute de ces moments précieux, vous en prendrez conscience plus naturellement. Petit à petit, vous n’aurez plus besoin de les noter, tout se fera naturellement.

Écrire ces instants permet aussi de les relire de temps à autre et de ressentir ce bien être en y pensant tout simplement.

Je me suis prêtée au jeu en début de semaine dernière …

Lundi :
1> Commencer la semaine par un café imprévu entre copine,
2> Décider au dernier moment de déjeuner avec mon homme, en amoureux,
3> Se détendre à coups de fous rire en famille pendant le dîner. J’adore ces petits moments de folie. J’ai l’impression de me retrouver en enfance lorsque nous riions à en avoir mal au ventre avec mon frère et ma sœur au grand désespoir de mes parents,

Mardi :
1> Les bisous et « je t’aine maman » tout doux de petit bonhomme,
2> Me lever en pleine forme après une bonne nuit de sommeil,
3> Signer le papier officiel de ma candidature aux représentants des parents d’élèves. Ado, je rêvais d’être déléguée de classe. Pas assez populaire auprès de mes camarades, je n’ai jamais été élue. Être représentante des parents d’élèves, c’est un peu comme si je remédiais à cette frustration (Bon, ok, c’est facile, je serai forcément élue puisque nous sommes tout juste le même nombre de candidats que le nombre de postes à pourvoir …). A moi les conseils d’école jusque pas d’heure, les batailles pour défendre le bien être de nos enfants et les autres réunions à gogo !

Mercredi :
1> Une matinée seule avec un petit bonhomme bien calme et particulièrement sage,
2> Un grand bonhomme heureux d’aller à l’école et qui devient de plus en plus autonome,
3> Découvrir un salon et m’y inscrire pour avancer dans mon projet professionnel,

Noter ces petits bonheurs me fait le plus grand bien en ce début d’automne. Comme tous les ans, j’ai beaucoup de mal à supporter cette période. Mon organisme et mon moral n’aiment définitivement pas les fins d’année !

Je pense que je vais poursuivre l’expérience … Tout est bon pour se faire du bien !

Et vous quels sont vos petits bonheurs du moment ?

PS : Ce petit billet m’a été inspiré par Nini qui m’a nominée pour un TAG qui circule chez les blogueurs. En lisant son article, j’ai de suite pensé que c’était une très bonne idée pour aider les mères épuisées à voir la vie plus positivement 😉

3 réflexions au sujet de « Petits bonheurs »

  1. lily

    j’avoue que ma vie est un vrai bonheur car je suis une Nana très positive et je ne vois que cela même dans les pires galères. Mais je trouve cette idée géniale pour des gens qui ne sont pas nés avec cette mentalité du petit bonheur au quotidien.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.