RGO, allergies et autres

En échangeant sur le sujet de l’épuisement maternel, je me suis rendue compte qu’une grande part des mères victimes de cet état ont un enfant souffrant de reflux, d’allergies, ou autres maladies nécessitant une attention quotidienne et une énergie incroyable.

Ces maladies font souffrir les bébés. Ne sachant exprimer leur douleur, ils pleurent énormément, dorment souvent peu, ne font pas leurs nuits alors que la plupart des autres bébés de leur âge les font depuis déjà des mois.

Il est difficile nerveusement d’entendre son enfant pleurer autant.  Impossible de se reposer quand il faut se lever plusieurs fois par nuit, pendant des mois, des années pour consoler les pleurs de douleur.

Il ne faut pas oublier le traitement quotidien qui ne soigne pas mais ne fait qu’apaiser les symptômes. Ne pas oublier de donner le médicament, au risque d’une crise d’asthme, une poussée d’eczéma ou une recrudescence des douleurs. La « trousse de secours » à toujours avoir à portée de main en cas de crise.
Une attention permanente sur le régime alimentaire pour ne pas donner l’aliment (les aliments) interdits. Les repas spécifiques à préparer. Le ménage qui ne peut être oublié à cause des allergies à la poussière ou aux acariens. Les nombreuses tenues quotidiennes à nettoyer à cause du reflux. Les règles de couchage à respecter.
Mais aussi les rendez-vous chez les médecins, les éventuelles hospitalisations pour des maladies plus « graves ».

Celui qui ne sait pas que l’enfant est malade ne le voit pas. Si personne ne le dit, impossible de le deviner. Impossible donc d’imaginer que ces familles vivent un tel quotidien, que, malgré les habitudes qui s’installent avec le temps, le quotidien devient vite un casse tête lorsqu’il faut sortir, partir en week-end ou en vacances, faire garder son enfant.

Imaginez l’énergie consommée. Imaginez l’inquiétude de parents pour leur enfant.
Peut être comprendrez vous alors pourquoi ces situations peuvent amener à l’épuisement.

Une réflexion au sujet de « RGO, allergies et autres »

  1. Ping : Dire stop ! - Epuisement maternel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *