Une volonté incroyable

L’épuisement maternel est généralement considéré comme une faiblesse. Et pourtant …
Si certaines mères se retrouvent dans cette situation, c’est parce qu’elles veulent être trop fortes. Si elles entendent leur corps leur dire stop, elles ne l’écoutent pas. Parfois, elles ne peuvent pas se le permettre.

Elle ont suffisamment de volonté pour repousser leurs limites encore et encore. Elles savent se surpasser pour aller toujours plus loin. Pendant des semaines, des mois, elles réussissent à prendre sur elles, à se contrôler, à faire fis de leur fatigue en se disant que « demain sera meilleur ».

Ces femmes que certains dénigrent ont une force de caractère impressionnante. Elles donnent tout ce qu’elles peuvent par amour pour leurs enfants. Elles savent puiser dans leurs réserves quand la situation l’exige. Elles sont totalement investies dans leur(s) rôle(s).

Leur faiblesse ? Ne pas respecter leurs limites.
Peut-être qu’elles ne les connaissaient pas vraiment.
Peut-être qu’elles n’ont pas d’autre choix que les franchir.

Cette faiblesse est aussi une grande force.
De par leur vécu, elles savent désormais jusqu’où elles peuvent aller, ce qu’elles peuvent donner. Elles savent reconnaître les signaux que leur corps leur envoie avant de ne plus avoir aucune énergie, avant de se retrouver dans une situation particulièrement compliquée et réagir en conséquences.

Vous qui pensez que ces mères sont faibles, qu’elles n’ont pas assez de volonté ou d’énergie, que vous feriez mieux de ne pas les embaucher, qu’elles ne pourront être que la source de nombreux problèmes, venez prendre la place de l’une d’entre elles pendant une période particulièrement difficile. Vous comprendrez alors à quel point ces femmes ont une volonté incroyable. Vous saurez qu’elles sont particulièrement méritantes. Vous reconnaîtrez que grâce à leur vécu elles se connaissent particulièrement bien et ne reproduiront pas les mêmes erreurs. Elles sauront réagir avant de perdre pied quelque soit le contexte, personnel ou professionnel.

Quiconque vivrait la même situation finirait par être épuisé. Peu tiendraient la distance. La majorité craqueraient après seulement quelques semaines voir quelques jours.

L’épuisement maternel n’est pas un choix. Il vous tombe dessus,  sans prévenir en raison de moments de vie bien difficiles qui fort heureusement finissent par s’arranger au fil du temps. L’épuisement maternel n’est pas ad vitam aeternam.

Vous mesdames qui vous reconnaîtrez, cessez de vous rabaisser. Il est temps de voir tout le positif que l’épuisement maternel a pu vous apporter parce que oui, je vous l’affirme, croyez-moi, ce n’est pas que du négatif … Avec le temps,  il peut devenir une force. Je sais,  vous êtes épuisées,  sceptiques …

 

10 réflexions au sujet de « Une volonté incroyable »

  1. conboudu

    J’ai vécu cela et je me retrouve vraiment dans ce billet !
    J’ai la chance d’avoir eu un conjoint qui a fini par le comprendre et m’aider. Aujourd’hui tout est rentré dans l’ordre ou presque.

    Répondre
  2. cricrinana

    Tu as bien raison, ton billet explique l’épuisement maternel, et ce que les autres peuvent penser de nous. Je suis au début de mon traitement. Un conseil, si vous êtes maman et que vous ressentez ça adresser vous au médecin et psychiatre pour vous sortir de cette galère.

    Répondre
  3. Salama

    bonjour, je découvre ton blog, j’hesitais à mettre un mot car je suis maman de grands enfants, enfin 4 ans, 7 ans et 13 ans, et il m’arrive encore souvent de me sentir dans cette situation d’épuisement total, j’ai suivi un tr

    Répondre
  4. Salama

    oups mauvaise manip, j’ai donc suivi un traitement l’an dernier apres trois années durant lesquelles je me suis laissée aller trop bas, j’ai touché le fond et failli tout quitter, mari et famille… je ne souhaite ça à personne et j’essaie de me remémorer cette période affreuse et ne plus jamais laisser arriver ça…c’est un combat parfois difficile

    Répondre
    1. mamlucile

      Bonjour Salama,

      Toutes les mamans sont les les bienvenues. Même des mamans devenues grand-mères nous lisent 😉

      Un combat, c’est tout à fait le bon terme.

      Ton témoignage pourrait aider de nombreuses mamans. Si le cœur t’en dit …

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.